Les Grognards du bout du Monde

Club de jeux de Stratégie de Brest
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Règles Napoléoniennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Règles Napoléoniennes   Jeu 11 Aoû à 1:20

J'ai téléchargé la règle "Marie Louise" :
http://www.jeudhistoire.fr/forum/viewtopic.php?f=16&t=13092

http://billy.yank.monsite-orange.fr/adaptations1eretsecondempire/index.html

Je ne sais pas ce que ça vaut. Il faut que je potasse.
Le générateur de scénario est sympa.
On pourrait le tester pour faire les tables M&T.

Je suis intéressé aussi par deux règles Empire, l'une grand tactique et l'autre quasi opérationnelle.

D'abord "Blücher".

Présentation : http://www.jeudhistoire.fr/forum/viewtopic.php?f=16&t=12801

Avec deux RC :

http://www.jeudhistoire.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=13341

http://tizifigs.canalblog.com/archives/2015/03/07/31660175.html

L'avantage de cette règle, c'est que c'est une règle de figurines qui ne nécessitent pas de figurines.  Very Happy
Du coup on peut tester la règle directement.

La dernière règle est Snappy Nappy.

http://www.jeudhistoire.fr/forum/viewtopic.php?f=16&t=14020

et

http://operationzero.rforum.biz/t3854-snappy-nappy

et encore un exemple de campagne : http://blundersonthedanube.blogspot.fr/search/label/Snappy%20Nappy

Le prix est raisonnable : https://www.caliverbooks.com/bookview.php?d0c9ef840c6fe9785e44fbf0cf405a8e&id=15996&subcatcode=D&subcatno=70

L'échelle de jeu :

Le soclage conseillé est le suivant :

Infanterie : 40x20mm par socle (2000 fantassins) et deux socles par unité, représentant une brigade de 4000h.
Cavalerie : 40x40mm par socle (750 cavalier) et deux socles par unité, représentant une brigade 1500h.
Artillerie : 40x40mm par socle (24 pièces) et d'un seul socle par unité.


L'échelle est d'environ 1 pouce = 150 yards. (137,16 mètres)
Une table raisonnable de 180cm  sur 120 cm fait un champ de bataille de ( 9,8 km sur 6,5km  à l'échelle du jeu).

Personnellement j'aimerai bien refaire la double Bataille d'Auerstaedt ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d'Auerstaedt )
et de Iena ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d'I%C3%A9na ), sur deux tables mises bout à bout.
http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/t382-1806-octobre-14-jena
Vu le soclage, j'envisage 3 figurines 1/72 par socles pour les fantassins, et 2 figurines pour les cavaliers.
J'ai tout ce qui faut en figurine. Un peu d'huile de coude et il y a plus qu'à !  Smile


Dernière édition par Korre le Sam 13 Aoû à 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Jeu 11 Aoû à 19:05

Une autre règle "Napoléon at war" sur le déclin :

En lisant la traduction, ça a l'air assez sympa en fait.
http://jdfigs.canalblog.com/archives/2013/08/22/27874998.html

Par contre, ils bradent les figurines, ce qui n'est pas bon signe.
http://www.manatwar.es/index.php?id_category=19&controller=category
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pithivier



Nombre de messages : 308
Localisation : Plabennec
Date d'inscription : 20/03/2015

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Ven 12 Aoû à 1:51

Pour de la figurine "Napoléon", il y a un gros stock en 1/72.

Il y a eu, assez récemment, des pack sur Waterloo, avec plein de figurines et des éléments de décors (des bâtiments comme la ferme de la haye sainte et le manoir d'hougoumont, il me semble).

Des références sont disponibles au magasin de modélisme de Brest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Sam 13 Aoû à 21:47

Oui j'ai ce qu'il faut en 1/72. J'ai bien 300 figurines pour chaque camp. lol!

Il y a au moins 1 an de boulot. affraid

Par contre il faut faire gaffe aux périodes choisies. Le français et le prussien 1806 n'ont pas le même uniforme que leurs homologue de 1815.
C'est même le jour et la nuit pour les prussiens.

Là je déterre mes revues sur 1806. J'ai surtout de la documentation pour la période 1807. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
wilhelm



Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Dim 14 Aoû à 12:32

Voilà un sujet qui m'intéresse !! Jouer du Napoléonien Very Happy

... mais comme toujours sur cette période : Quelle règle ?

Je n'ai pas de figs mais si on se lance dedans j'investirai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Dim 14 Aoû à 15:06

wilhelm a écrit:
Voilà un sujet qui m'intéresse !! Jouer du Napoléonien Very Happy

... mais comme toujours sur cette période : Quelle règle ?

Je n'ai pas de figs mais si on se lance dedans j'investirai

La règle ? Mon choix va vers Snappy Nappy pour le 1/72.

Pour déterminer la règle qui t'intéresse, pense d'abord à l'échelle que tu veux prendre.

Le 1/72 c'est pas terrible à faire peindre, et le 15 mm est en chute libre (ça peut être intéressant si tu veux acheter pour pas cher).
Le 28 mm a le vent en poupe avec de nombreuses références en plastique.

Puis ensuite, il faut se mettre d'accord sur la période choisie.
Plutôt révolution 1790 à 1800, plutôt triomphe de l'Aigle 1805 à 1809, ou chute de l'Aigle 1812 à 1815.

En 28 mm, je suis plus intéressé par la révolution. Je compte faire une armée haïtienne, et un corps d'intervention, dont la ligne d'infanterie peut servir de la période 1790 jusqu'à 1806 (Fin 1806, les shakos remplacent les bicornes).
L'objectif est plutôt de faire l'escarmouche pour le moment, avec création de liste d'armée pour M&T.

En 1/72, je vais faire 1806, Campagne de Prusse (et peut-être de Pologne), avec le soclage prévu par le jeu.
Avec ce soclage, je pourrai aussi jouer à dbn, en changeant juste l'échelle des portées (3cm devient 4cm).

En 15 mm, j'ai du prussien 1813, le projet est en sommeil, et j'ai de l'américain 20mm pour la deuxième guerre d'indépendance de 1812.

Il faut donc raisonner comme cela.
D'abord quelle période (éventuellement quelles armées ? une ou deux ?) Question

Ensuite quelle échelle (15mm, 1/72, 28mm) Question

Avec Denis, on parlait aussi de créer une règle pour le club. Histoire de ne pas changer les traditions qui durent. lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 16 Aoû à 12:59

Je suis tombé sur un site russe :
http://uniforma-army.ru/prussia-husary-1815.php

http://uniforma-army.ru/prussia-kavaleria-1815.php

http://uniforma-army.ru/prussia-pehota-1815.php

Il y a un sacré paquet de planches. Pour ceux qui veulent des illustrations !
Que du bon. Very Happy

Un autre forum russe : http://nacekomie.ru/forum/viewtopic.php?f=39&t=7265&sid=62719c4518455543febbb43f1ecda4a2&start=340


Dernière édition par Korre le Jeu 1 Sep à 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
wilhelm



Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 16 Aoû à 18:49

Korre a écrit:
wilhelm a écrit:
Voilà un sujet qui m'intéresse !! Jouer du Napoléonien Very Happy

... mais comme toujours sur cette période : Quelle règle ?

Je n'ai pas de figs mais si on se lance dedans j'investirai

La règle ? Mon choix va vers Snappy Nappy pour le 1/72.

Pour déterminer la règle qui t'intéresse, pense d'abord à l'échelle que tu veux prendre.

Le 1/72 c'est pas terrible à faire peindre, et le 15 mm est en chute libre (ça peut être intéressant si tu veux acheter pour pas cher).
Le 28 mm a le vent en poupe avec de nombreuses références en plastique.

Puis ensuite, il faut se mettre d'accord sur la période choisie.
Plutôt révolution 1790 à 1800, plutôt triomphe de l'Aigle 1805 à 1809, ou chute de l'Aigle 1812 à 1815.

En 28 mm, je suis plus intéressé par la révolution. Je compte faire une armée haïtienne, et un corps d'intervention, dont la ligne d'infanterie peut servir de la période 1790 jusqu'à 1806 (Fin 1806, les shakos remplacent les bicornes).
L'objectif est plutôt de faire l'escarmouche pour le moment, avec création de liste d'armée pour M&T.

En 1/72, je vais faire 1806, Campagne de Prusse (et peut-être de Pologne), avec le soclage prévu par le jeu.
Avec ce soclage, je pourrai aussi jouer à dbn, en changeant juste l'échelle des portées (3cm devient 4cm).

En 15 mm, j'ai du prussien 1813, le projet est en sommeil, et j'ai de l'américain 20mm pour la deuxième guerre d'indépendance de 1812.

Il faut donc raisonner comme cela.
D'abord quelle période (éventuellement quelles armées ? une ou deux ?)  Question

Ensuite quelle échelle (15mm, 1/72, 28mm)   Question

Avec Denis, on parlait aussi de créer une règle pour le club. Histoire de ne pas changer les traditions qui durent.  lol!


Si la période m'intéresse c'est surtout pour refaire des batailles ( pas forcément trop grosses car il faut souvent 2 jours pour les jouer ). En gros 2 ou 3 petits corps de part et d'autre au maximum. L'échelle des batailles que proposait VV avec sa règle me paraissait un bon compromis (6-7 divisions par camp).
Les scénarios me semblaient sympas et tu as toute une part de gestion de ligne de commandement, d'initiative de brigade, de formation bien spécifique ( ordre mixte, ligne colonne ) qui donne tout son intêret a cette échelle
Je m'oriente donc vers du 15mm plutôt.

En fait je ne vois pas trop l’intérêt de faire de l'escarmouche en Napo !? Je trouve que la période ne s'y prête pas.

Pour ce qu est des figurines un certain "Gustave Martinez" vend toutes ses boites sur figbazar..... Si certain connaisse le personnage c'est sans doute qu'il n' a plus personne qui joue avec lui... c'était mon instant langue de p... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mer 17 Aoû à 12:50

Comment s'appelle la règle VV ?
Parce qu'il y en a des règles.
C'est DBN ? Tactique ? ou une autre.

Il faudrait que René Pierre te fasse tester sa règle maison. Very Happy
C'est du 15 mm, une figurine = 100 hommes.

Pour ça : http://www.figbazar.fr/viewforum.php?f=6

Il faut les euros tout de même, ça monte à 600 euros parfois. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Sam 20 Aoû à 3:17

Salut à tous,

Le sujet m'interesse bien évidemment. Étant donné le foisonnement des règles, cet angle d'attaque n'est pas le plus efficace, ce qui ne veut pas dire qu'il n'est pas intéressant.
Refaire des batailles est sans doute un must mais avant de s'engager dans la peinture d'armées épaisses, il me semble plus judicieux de jouer avec des pions. La série jours de gloire publiée dans VV fournit une bonne base pour prendre des références et réfléchir à une suite.
La question est aussi de savoir ce qu'il est possible raisonnablement de peindre/acquérir : si un bataillon représente 12 figurines (soit une figurine pour 50h réels), une brigade d'infanterie en représentera environ 50, une division de cette même infanterie 120, un corps d'armée de l'ordre autour de 450..
En matière de napoléonien on trouvera énormément de gammes (la plus sont incomplètes) : du 6mm au 54mm en passant par le plat d'etain. Le 20mm mérite qu'on s'y intéresse mais autour d'une mousse d'abord, parce qu'il y a énormément de choses à en dire, en bien et en moins bien. Le 15mm semble démodé ce qui laisse pas mal d'opportunités sur le marché de l'occasion. On peut trouver à peu près tout en 28mm mais avec de réelles différences de gravures et de tailles entre les marques. Le 6 et 10mm sont une alternative intéressante au wargame sur pion. Le plat d'etain est d'un autre âge et est souvent associé à une peinture de qualité supérieure. Bref la taille compte et le 15mm est souvent une solution de compromis.
Du coup dès qu'on aura mieux cerné nos ambitions ludiques, trouver une règle pourrait qui nous convienne pourrait être rapide.
Personnellement, je suis plus attiré par le combat tactique à l'echelle du bataillon, permettant de manœuvrer traditionnellement environ 120 figurines (ce qui n'est pas rien). En 15mm, cela permet de disposer de plusieurs armées assez "rapidement". Cela ne signifie pas que je ne sois pas ouvert à autre chose et que je n'ai pas mes projets personnels (guerre de Vendée, escarmouche en Égypte pour les plus "immediats").
Concernant les périodes, celle de 1812-1815 est la plus ouverte tant en termes d'armées que d'affrontements. C'est la période par défaut.
Mais il est possible d'imaginer se focaliser tous sur une seule période et un nombre fini d'armées afin de massifier nos rencontres ludiques. C'est contraignant mais tellement gratifiant que ça vaut le coup. J'ai une faiblesse pour la guerre d'Espagne et pour la première campagne d'Italie mais tout m'intéresse, même la guerre russo suédoise et 1815.
A ce propos et en guise de conclusion, il n'existe de mon point de vue de cette malheureuse campagne qu'une seule bataille intéressante à rejouer ... les quatre-bras.
À plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Dim 21 Aoû à 15:40

Pour l'escarmouche, c'est pour commencer tranquillement. On peut se taper dessus avec 30 figurines 28mm par camp avec le moteur M&T. Ce qui permet d'accélérer le départ.
Avec une boite victrix, on part sur une bonne base de fantassin.
http://www.victrixlimited.com/collections/28mm-napoleonics

On peut ensuite compléter avec les cavaliers perry ou warlord.
https://www.perry-miniatures.com/index.php?cPath=22_62&osCsid=j3b4ckhecvj8nv8jronrc12kf6

ou https://store.warlordgames.com/collections/napoleonic-wars-1789-1815?page=3

Et pour ceux qui veulent du plomb de qualité il y a :

http://www.eliteminiatures.co.uk/

Une fois que l'on a peint un certain volume de figurines, on peut augmenter le volume et changer d'échelle avec une autre règle (par exemple black powder)
http://www.warlordgames.com/home/black-powder/

Pour le moment je planche sur une règle dans l'esprit de black powder, capable de simuler les combats de la guerre de succession d'Espagne 1701-1714 à la guerre franco-prussienne de 1870. L'idée est de pouvoir faire de la guerre de la conquête, des guerres révolution et empire et guerre de sécession avec le même moteur. L'échelles variera selon la période, mais les mécanismes généraux (activation, combat) seront résolus de la même manière.

Pour napoléon je pars sur cette échelle :
un bataillon = 20 à 32 figurines (1 figurine pour 20 hommes)
un escadron = 10 à 16 figurine (1 figurine pour 16 hommes)
une batterie = 5 à 8 figurine + 1 canon (1 figurine pour 20 hommes et 1 canon pour 8 pièces)
1 cm de table = 4 m réel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
wilhelm



Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Dim 21 Aoû à 20:40

C'est un bon début, nous sommes d'accord pour faire de l'Empire Napoleon ........... et puis c'est à peu près tout !
Pour la période, 1812-1815 ou la campagne de la péninsule pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pithivier



Nombre de messages : 308
Localisation : Plabennec
Date d'inscription : 20/03/2015

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Dim 21 Aoû à 22:21

Si la règle permet de jouer la guerre de 1812 aux Amériques et celle de 1870-1871, cela peut être très intéressant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Lun 22 Aoû à 13:48

Salut à tous,
j'y vais de mes commentaires.
Pour l'artillerie, on prend généralement une figurine de servant pour 1 à 2 canons lorsqu'on utilise 1 seul modèle de canon. Vu l'échelle, ce devrait être une figurine par canon.
Je ne sais plus exactement où sur le forum mais j'avais fait (avec beaucoup de prétention) un peu de théorie sur la création de règles. De mémoire, il fallait générer 4 systèmes de règles : déploiement des troupes, gestion de l'initiative, résolution des actions, gérer l'attrition (pour le jeu en multi parties). La conception du système de résolution des actions n'est pas pour moi le plus intéressant. Il doit être toutefois simple mais réaliste pour permettre de consacrer du temps aux autres systèmes.
SAGA est à ce titre là un bon exemple d'équilibre : le système de déploiement conditionne pour beaucoup le reste de la partie tant dans le choix des scénarios que dans la composition des unités et leur placement, le système de gestion de l'initiative prend une part conséquente du temps de jeu avec l'attribution des dés, la résolution des actions est rapide. Le sytème d'attrition devrait faire son apparition avec le livret de campagne.
Ce qu'il faut viser c'est un bon équilibre entre chaque système pour permettre des parties qui tiennent dans un temps raisonnable (2-3h max tout compris). Ainsi une règle tactique présentera un système de résolution des actions hypertrophié par rapport aux autres mais n'intéressera qu'un public averti. Une règle ludique fera l'inverse.
L'autre point important est qu'au moins le système principal mis en avant contienne une innovation ludique sinon cela revient à transposer des règles existantes. Une règle "commerciale" (ie destinée à se répandre) doit en mettre au moins une dans chaque système.
Un autre point important est de savoir s'il s'agit d'une simulation ou d'un jeu. Si c'est une simulation, le hasard doit être restreint au minimum. Si c'est un jeu, il faut qu'il y ait des prises de risque que le joueur doit doser : il doit faire des choix sur les ressources (unités voire certains compteurs) à engager générant autant de contraintes par ailleurs. Le hasard n'est pas une réponse suffisante à la prise de risque.
Fais signe s'il y a besoin de développer/clarifier.

Pour ce qui est des figurines, je n'envisage pas de 28mm sauf projet personnel. Etant donné que j'ai déjà du 25 et du 15mm, je préfère mutualiser. Le 1/72 m'a toujours intéressé mais les contraintes des gammes ne permettent pas de tout faire, du coup c'est une échelle joker, plutôt pour des projets spécifiques avec beaucoup de figurines. Le 6mm pourquoi pas, pour le fun, d'autant que çà ne prend pas de place.

Le problème avec l'Empire, c'est que c'est super difficile à fédérer (choix de figurines, niveau de combat, règle). Couvrir les différentes échelles avec la taille de figurine ne peut s'envisager que si le groupe de joueur est nombreux. Pour ce qui nous concerne, il faut donc faire des choix. A y réfléchir, le premier est celui de la bataille ou de la campagne, déterminant l'effort collectif et individuel à y consacrer. Par exemple, le choix initial du club était de refaire Austerlitz dans son ensemble (d'où l'échelle de simulation et le 15mm). A voir s'il faut reprendre de zéro ou capitaliser sur la base existante.
Il peut y avoir plusieurs projets Empire : des projets personnels et un projet collectif. Traditionnellement dans un projet collectif, chaque joueur choisit une nation et construit une armée pour commencer qu'il étendra avant de passer à la suivante. Les périodes à large spectre de nations sont ainsi très favorables. Et pour que l'on puisse jouer, il faut qu'un tiers minimum des armées créées soient françaises (ou alliées).
Cette période est également chargée émotionnellement, il peut être utile d'échanger sur ce qu'elle évoque à chacun : bataille emblématique, personnalité marquante, parcours d'un ancètre, unité particulière, etc.
Perso : la guerre d'Espagne du fait de la règle "les aigles" et des premières figurines moulées avec mes petits doigts, campagne d'italie de 1809 (un ancètre tué à la bataille de la Raab), la glorieuse campagne d'Italie qui a permis de découvrir l'ovni militaire de Bonaparte, Austerlitz et la campagne de France de 1814 (côté desespéré). A votre tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Lun 22 Aoû à 15:43

Parce que j'ai été trop court Rolling Eyes
- la règle Blücher me semble très intéressante, paré à tester !
- la campagne de France 1814 a ceci d'intéressant : l'infanterie est en capote (facile à peindre), il y a de tout (pays, unités, zone de combat), la garde française n'a jamais été autant engagée (montmirail, champaubert, craonne, etc.), on retrouve nos amis anglais engagés dans les pyrénées et les armées ont tellement fondues qu'un corps peut avoir la taille d'une division voire d'une brigade, avec l'arrivée des cosaques, les sièges, la petite guerre bat son plein.
- le problème lorsque les unités sont "grasses" (ie 20-30 figurines), le terrain de jeu peut devenir grand, notamment en 25 ou 28mm ce qui est une contrainte pour notre section décor et la taille de nos locaux.
- question subsidiaire : les figurines seront soclées individuellement ou par plaquette. Dans le dernier cas, prévois-tu sur 1 ou 2 rangs ? 2 rangs n'a de sens que si l'on fait abstraction des formations, ce qui ne sera pas sans poser de problème pour l'anglais...*

(*)L'infanterie anglaise (mais aussi portugaise et hanovrienne de 1815) combat sur 2 rangs alors que les autres nations sont sur 3 rangs (et ne font feu que sur 2 rangs). Ce qui signifie que à taille et formation égale, l'unité anglaise aura un front 1,5 fois plus long que celle de son adversaire, ce qui n'est pas sans impact quant à sa puissance de feu (débordement), comme cible pour l'artillerie et à sa manoeuvrabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wilhelm



Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Lun 22 Aoû à 20:02

Et bien ça bouillonne Very Happy !!

Tout d'abord mes collègues sudistes jouent à "Légion d'Honneur" : règle Empire en 28mm (mais 15mm possible) au niveau du bataillon.
On pourrait acheter quelques règles pour les tester; Denis parlait notamment de "Blucher".

- Effectivement la période 1814 est la plus sympa à jouer à mon avis car ouverte et toutes les nations sont là !

- A mon sens, de l’intérêt jouer Empire c'est refaire des batailles et donc d'avoir des formations de combats qui ressemblent aux formations ayant exister alors oui se battre sur 2 rangs ce n'est pas pareil que de se battre sur 3 rangs (par exemple) et il nous faut trouver une règle qui matérialise cela.

- un projet collectif semble le plus adapté à ce que nous voulons faire mais pour ça il faut que nous soyons un certain nombre ! De plus, à défaut d'être d'accord sur la règle il faut au moins que nous soyons d'accord sur l'échelle.

Denis, si j'ai bien compris tu veux faire une règle club ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 0:16

Un petit lien : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3030264/Amazing-model-shows-extent-Battle-Waterloo.html

Juste pour montre qu'on a du boulot en perspective question modélisme.  Very Happy

Un petit lien pour comprendre certains problèmes tactiques :

http://www.lesbatailles.com/page35/page41/page41.html

Le troisième rang chez les français disparait en 1813.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 11:06

Korre a écrit:
Un petit lien : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3030264/Amazing-model-shows-extent-Battle-Waterloo.html

Juste pour montre qu'on a du boulot en perspective question modélisme.  Very Happy
T'as vu comme c'est peint  Rolling Eyes

Korre a écrit:
Un petit lien pour comprendre certains problèmes tactiques :

http://www.lesbatailles.com/page35/page41/page41.html
Ce site est excellent, je l'avais découvert à son tout début puis oublié. (l'auteur fait partie du réseau L3C  cf. planete napoleon). Cette page est effectivement à lire par tout joueur Empire.

Korre a écrit:
Le troisième rang chez les français disparait en 1813.
L'article explique bien le phénomène dû aux sous-effectifs. Par contre russes et autrichiens sont à ma connaissance encore sur 3 rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 11:53

wilhelm a écrit:

En fait je ne vois pas trop l’intérêt de faire de l'escarmouche en Napo !? Je trouve que la période ne s'y prête pas.
La période est effectivement marquée par le combat de masse et le jeu de bataille y est emblématique. Toutefois, vu l'étendue du conflit, les escarmouches ont lieu (et beaucoup) que ce soit aux avants postes, à l'arrière garde, au campement ou en garnison. Mais il est vrai que c'était une forme tout à fait secondaire de la guerre qui se déroulait. Il pourrait en être ainsi de toute période.

Toutefois, il y a eu des zones de combat où cette forme de combat pouvait supplanter le combat de masse. On y retrouve en premier lieu l'Espagne et le Portugal avec la lutte contre les guérilleros ou irréguliers portugais, les insurrections (en Vendée et Bretagne de 1793 à 1799, à Paris en 1795,  en Calabre en 1806, au Tyrol en 1809, en France en 1814) et partout où il y a du cosaque.

Comme le disait Rémi, c'est un moyen pour jouer pendant que son armée augmente. Mais comme il s'agit le plus souvent de combats entre réguliers et irréguliers, cela nécessite de monter une force irrégulière qui n'a guère sa place en bataille. Dans la même idée, peindre des dragons à pied à un sens si on chasse le guérilleros mais n'en a aucun en jeu de bataille (sauf peut être en 1805, les dragons ont à ma connaissance toujours combattu à cheval lors de batailles).
Compte tenu du poids du jeu de bataille, le jeu d'escarmouche nécessite d'être fortement scénarisé pour être stimulant et fournir le souffle de l'épopée.

Construire en commençant par l'escarmouche puis par du jeu de bataille, c'est déjà faire un choix structurant car le jeu d'escarmouche se pratique traditionnellement en 28mm.
A mon avis, il est préférable de dissocier les échelles de jeu et conduire des projets différents mais spécifiques.

Personnellement, j'ai toujours dans un fonds de tiroir un projet de combat d'escarmouche en Espagne en 25 ou 28mm où :
- lanceros et miquelites tomberaient sur le dos d'une colonne de ravitaillement attendant le secours providentiel de la gendarmerie,
- les rifles du 95th accompagnant quelques caçadores portugais essayeraient de s'emparer un village fortifié en avant de Ciudad Rodrigo,
- un étrange débarquement s'opère sur les côtes de Murcie,
- un force de dragons essaient de mettre la main sur un cousin de Mina qui a horriblement massacré un piquet la nuit dernière,
- etc.
Oui, j'aimerai faire çà et si l'un d'entre vous est intéressé, cela peut constituer un point de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 12:06

Denis a écrit:
Korre a écrit:
Un petit lien : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3030264/Amazing-model-shows-extent-Battle-Waterloo.html

Juste pour montre qu'on a du boulot en perspective question modélisme.  Very Happy
T'as vu comme c'est peint  Rolling Eyes

Korre a écrit:
Un petit lien pour comprendre certains problèmes tactiques :

http://www.lesbatailles.com/page35/page41/page41.html
Ce site est excellent, je l'avais découvert à son tout début puis oublié. (l'auteur fait partie du réseau L3C  cf. planete napoleon). Cette page est effectivement à lire par tout joueur Empire.

Korre a écrit:
Le troisième rang chez les français disparait en 1813.
L'article explique bien le phénomène dû aux sous-effectifs. Par contre russes et autrichiens sont à ma connaissance encore sur 3 rangs.

Pour le diorama, c'est l'effet de masse qui est recherché avec plus de 20 000 figurines. Very Happy

Pour le troisième rang ou le deuxième rang, je voulais juste souligner qu'il résultait d'un certain pragmatisme des généraux.

Un bon exemple, c'est la bataille des plaines d'Abraham, où les lignes anglaises sont sur deux rangs et les écossais (avec des bataillons plus nombreux) sont sur trois rangs.

Pour ma règle, j'ai prévu deux rangs de figurines pour trois rangs réels, et un rang et demi pour deux rangs, le deuxième rang on pose une figurine sur deux en créneau.
Pour les avantages des deux formations, le deuxième rang tire au maximum un nombre de dés égal à la moité des figurines du premier rang, ce qui fait qu'une ligne sur deux rangs, à front égal, a la même puissance de feu qu'une ligne sur trois rangs. Pour les combats rapprochés, l'infanterie frappe sur deux rangs, du coup à front égale, 4 figurines frappe (pour les 3 rangs réels) contre 3 figurines (pour les 2 rangs réels).

Je ne prévois pas de spécificité nationale pour les formations. Je considère que c'est à la discrétion des généraux et qu'en l'occurrence c'est nous les généraux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 13:32

Korre a écrit:
Pour ma règle, j'ai prévu deux rangs de figurines pour trois rangs réels, et un rang et demi pour deux rangs, le deuxième rang on pose une figurine sur deux en créneau.
Pour les avantages des deux formations, le deuxième rang tire au maximum un nombre de dés égal à la moité des figurines du premier rang, ce qui fait qu'une ligne sur deux rangs, à front égal, a la même puissance de feu qu'une ligne sur trois rangs. Pour les combats rapprochés, l'infanterie frappe sur deux rangs, du coup à front égale, 4 figurines frappe (pour les 3 rangs réels) contre 3 figurines (pour les 2 rangs réels).

Le troisième rang ne servait à rien, ni au tir, ni au combat. Parce que le combat, à la baïonnette, il n'y en a que très peu eu, tout ce fait au tir et au moral. Par contre, ce sont les rangs des divisions à suivre qui compte moralement et physiquement (la division de derrière poussait celle de devant qui ne pouvait plus reculer) : attaquer (avec) une ligne ou une colonne ce n'est pas la même chose (il n'y aurait pas d'ordre profond sinon).
Plus simple : l'échelle 1/20 sur 3 rangs, si 2 rangs ajouter 50% de figurines en plus. Un bataillon anglais de 600h sera représenté par 45 figurines sur 2 rangs, un bataillon français réduit à 300h (donc déployé sur 2 rangs) nécessitera 22 figurines soit presque autant qu'un bataillon de 500h sur 3 rangs.

Korre a écrit:
Je ne prévois pas de spécificité nationale pour les formations. Je considère que c'est à la discrétion des généraux et qu'en l'occurrence c'est nous les généraux.
Trop simple lol! quel vieux pirate Laughing
Comme souvent en situation de stress intense, il faut que les automatismes prennent la relève. Or, les automatismes sont ceux de l'instruction et celle-ci précise les formations à employer. D'une nation à une autre, les formations diffèrent et la manière de changer de formation est souvent très spécifique : ce n'est pas la même chose de passer de colonne à ligne selon que le bataillon manoeuvre par peloton (demie compagnie) ou par compagnie, que ton bataillon fait 6, 8, 10 ou 12 compagnies ou que tes traditions veulent que la compagnie de grenadiers est à droite de ta ligne. Il me semble que pour un bataillon anglais, passer de ligne à colonne prenne pas loin de 30mn alors qu'il en faut à peine 10mn pour le français (on comprend d'ailleurs pourquoi il choisissait une formation et la gardait le plus longtemps possible). Bref le règlement, c'est le règlement !

Sans faire un cours sur les formations de l'Empire, pour l'infanterie, on a en général :
- la colonne de marche utilisée pour faire les approches sur le champs de bataille,
- la colonne d'attaque comme son nom l'indique,
- la colonne d'attaque ou le carré face à la cavalerie,
- la ligne,
- le déploiement en tirailleurs.
La colonne d'attaque à 3, 4, ou 6 rangs (divisions), ce qui en terme d'impact n'est pas pareil. Il en va de même pour les temps de changements de formations.
Les bataillons anglais peuvent se scinder en 2 wings de 5 compagnies qui peuvent opérer indépendamment l'une de l'autre.

Sincèrement, la formation compte mais tout cela est bien documenté, heureusement.

Il arrivait que des formations de circonstances soient adoptées lorsque le temps ou le terrain ne le permettaient pas. Cela doit être une exception et doit infliger une pénalité (légère) à celui qui l'adopte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 15:31

Korre a écrit:
Oui j'ai ce qu'il faut en 1/72. J'ai bien 300 figurines pour chaque camp. lol!
Il y a au moins 1 an de boulot. affraid
Pas si sûr car avec une bonne technique et un travail à 4 ou 6 mains cela peut aller assez vite : en supposant les figurines ébarbées et sous couchées (marron), on doit pouvoir à 4 mains produire environ 50 figurines en 4 heures de peinture pour peu qu'elles soient relativement semblables. La qualité sera meilleure que celle du diorama Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis



Nombre de messages : 1425
Localisation : Brest
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 16:47

Korre a écrit:
1 cm de table = 4 m réel
Je n'avais pas tilté tout de suite :
- 1 figurine = 20 h sur 3 rangs soit à raison de 60cm de front par homme, un front total de 4m réel
- 1 figurine = 2 cm de front
donc 1cm de table = 2 m réel. C'est injouable !

Effectivement, apporter une correction sur l'effet loupe est nécessaire. Il peut correspondre au fait que:
- la figurine pourrait être plus étroit si elles se touchaient comme dans la réalité
- le front occupe par chaque soldat est dans les faits plus grand,
- on grignote sur les espaces inter bataillons
Utiliser l'échelle 1/400° ne me paraît pas faux.

Toutefois, cela implique que:
- la portée efficace de l'infanterie est de 200m soit 50 cm,
- la portée moyenne de l'artillerie est de 400m soit 1m,
- la portée efficace de l'artillerie est de 800m (c'est variable en fonction du calibre et du pays) soit 2m.

Pas trop sûr de moi mais il me semble me rappeler que le pas cadencé est de 76 pas à la minute soit environ 60m / 15cm (arrondi) et que la cadence de tir est en moyenne de 2 coups à la minute.

Cela va donc nous donner des actions assez détaillées sauf à corriger davantage l'effet loupe pour disposer d'actions plus globales. En quoi cela serait un problème ? Sauf dans le cadre de reconstitution. Et encore, faut voir celles pour lesquelles il y aura un impact.
On doit pouvoir passer à une échelle de 1/600°

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 22:36

Citation :
La période est effectivement marquée par le combat de masse et le jeu de bataille y est emblématique. Toutefois, vu l'étendue du conflit, les escarmouches ont lieu (et beaucoup) que ce soit aux avants postes, à l'arrière garde, au campement ou en garnison. Mais il est vrai que c'était une forme tout à fait secondaire de la guerre qui se déroulait. Il pourrait en être ainsi de toute période.

Toutefois, il y a eu des zones de combat où cette forme de combat pouvait supplanter le combat de masse. On y retrouve en premier lieu l'Espagne et le Portugal avec la lutte contre les guérilleros ou irréguliers portugais, les insurrections (en Vendée et Bretagne de 1793 à 1799, à Paris en 1795,  en Calabre en 1806, au Tyrol en 1809, en France en 1814) et partout où il y a du cosaque.

Comme le disait Rémi, c'est un moyen pour jouer pendant que son armée augmente. Mais comme il s'agit le plus souvent de combats entre réguliers et irréguliers, cela nécessite de monter une force irrégulière qui n'a guère sa place en bataille. Dans la même idée, peindre des dragons à pied à un sens si on chasse le guérilleros mais n'en a aucun en jeu de bataille (sauf peut être en 1805, les dragons ont à ma connaissance toujours combattu à cheval lors de batailles).
Compte tenu du poids du jeu de bataille, le jeu d'escarmouche nécessite d'être fortement scénarisé pour être stimulant et fournir le souffle de l'épopée.

Construire en commençant par l'escarmouche puis par du jeu de bataille, c'est déjà faire un choix structurant car le jeu d'escarmouche se pratique traditionnellement en 28mm.
A mon avis, il est préférable de dissocier les échelles de jeu et conduire des projets différents mais spécifiques.

Personnellement, j'ai toujours dans un fonds de tiroir un projet de combat d'escarmouche en Espagne en 25 ou 28mm où :
- lanceros et miquelites tomberaient sur le dos d'une colonne de ravitaillement attendant le secours providentiel de la gendarmerie,
- les rifles du 95th accompagnant quelques caçadores portugais essayeraient de s'emparer un village fortifié en avant de Ciudad Rodrigo,
- un étrange débarquement s'opère sur les côtes de Murcie,
- un force de dragons essaient de mettre la main sur un cousin de Mina qui a horriblement massacré un piquet la nuit dernière,
- etc.
Oui, j'aimerai faire çà et si l'un d'entre vous est intéressé, cela peut constituer un point de départ.

Oui, je plussoie. Very Happy

Citation :
Je n'avais pas tilté tout de suite :
- 1 figurine = 20 h sur 3 rangs soit à raison de 60cm de front par homme, un front total de 4m réel
- 1 figurine = 2 cm de front
donc 1cm de table = 2 m réel. C'est injouable !

Non c'est deux figurines = 3 rangs
1 figurine = 20  hommes
2 figurines = 40h sur 3 rangs
Du coup 2 cm = 13h de large soit 7,15 m dans le réel (on compte 55cm par biffins et 90cm par cavaliers)
2cm = 8m dans le jeu, du 1cm = 4m
Je peux pas être plus précis, d'autant que ludiquement ça n'a dans les faits aucune importance.
Il faut juste imaginer que tes rang sont les bords tes socles, le deuxième rang étant la ligne où les deux socles se touchent.

Pour le reste on est ok, la portée de mes mousquets est de 50cm, 30cm les mousquetons, 10cm les pistolets,
les portés des canons selon le calibre varient de 150cm à 240cm. Du coup on a une portée d'engagement similaire à
d'autres jeux.

Je prévois trois tailles de table (120x90 . 180x120 . 240x180) selon le volume de force.

Citation :
Plus simple : l'échelle 1/20 sur 3 rangs, si 2 rangs ajouter 50% de figurines en plus. Un bataillon anglais de 600h sera représenté par 45 figurines sur 2 rangs, un bataillon français réduit à 300h (donc déployé sur 2 rangs) nécessitera 22 figurines soit presque autant qu'un bataillon de 500h sur 3 rangs.

Non la perte est à la figurine dans mon système, du coup mettre plus d'hommes n'a pas de sens.
Truander les échelles, c'est rendre l'anglais trop fort. Pour un effet réaliste on nuit au réalisme global.
A DBN ça donne de l'anglais à multibonus (3 au total dont un malus qui est compensé par un autre bonus Neutral )
Je n'ai pas envie de tomber dans les travers de DBN avec l'anglais et sa triplette de bonus/malus.

Pas de bonus nationaux pour le moment, parce qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.

A M&T il y a des bonus nationaux avec parcimonie, que l'on débloque via
les options pour renforcer le caractère de son armée et ça fonctionne très bien comme cela.

Je me concentre sur l'aspect tactique et technique (formations, tirs en enfilades, mitraille, mousquetons et autres).

Citation :
Sans faire un cours sur les formations de l'Empire, pour l'infanterie, on a en général :
- la colonne de marche utilisée pour faire les approches sur le champs de bataille,
- la colonne d'attaque comme son nom l'indique,
- la colonne d'attaque ou le carré face à la cavalerie,
- la ligne,
- le déploiement en tirailleurs.
La colonne d'attaque à 3, 4, ou 6 rangs (divisions), ce qui en terme d'impact n'est pas pareil. Il en va de même pour les temps de changements de formations.
Les bataillons anglais peuvent se scinder en 2 wings de 5 compagnies qui peuvent opérer indépendamment l'une de l'autre.

Pour les formations c'est ok, elle seront prises en compte, mais pas les divisions l'échelle prévue est trop petite.
Ne perd pas de vue pas que c'est un moteur pour 28mm que je rédige :
"Un accrochage de brigade, avec entre 1000 et 3000h de chaque côté" (et encore 3000h c'est vraiment ambitieux, mais pas impossible).  Very Happy
Je pense que l'on a de quoi faire avec ce que l'on a déjà en 28mm,
(Sécession, guerre de la conquête et dans les futur guerre d'indépendance) et qu'au vu de nos projets respectifs,
vendéens/ chouans de ton côté, et révolte de Saint-Domingue.
Et sur le long terme on peut viser l’Égypte,
avec mes corps d'intervention et tes républicains on devrait avoir ce qu'il faut. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Korre



Nombre de messages : 1933
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Mar 23 Aoû à 22:46

Denis a écrit:
Korre a écrit:
Oui j'ai ce qu'il faut en 1/72. J'ai bien 300 figurines pour chaque camp. lol!
Il y a au moins 1 an de boulot. affraid
Pas si sûr car avec une bonne technique et un travail à 4 ou 6 mains cela peut aller assez vite : en supposant les figurines ébarbées et sous couchées (marron), on doit pouvoir à 4 mains produire environ 50 figurines en 4 heures de peinture pour peu qu'elles soient relativement semblables. La qualité sera meilleure que celle du diorama Rolling Eyes

Oui mais là je mets tout le monde à contribution. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Règles Napoléoniennes   Aujourd'hui à 12:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Règles Napoléoniennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gravures Napoléoniennes
» Tableaux, peintures, images des guerres napoléoniennes
» Campagnes Napoléoniennes
» Une tactique napoléonienne
» Campagne de 1815 de Napoléon

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Grognards du bout du Monde :: Jeux époque de la poudre noire-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: