Les Grognards du bout du Monde

Club de jeux de Stratégie de Brest
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "De la course" : San Domingo

Aller en bas 
AuteurMessage
Korre

avatar

Nombre de messages : 3070
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: "De la course" : San Domingo   Sam 6 Oct à 13:29


L'Hms Acasta une frégate de 18, file au train du majestueux 74 canons, le HMS Donegal.


Sur leur babord, se trouvent le HMS Canopus, un splendide 80 canons suivi de près par un frégate de 12, l' HMS magicienne.


Une force française, composée de l'Alexandre, un 80 canons, le Diomède, un 74 canons, la Félicitée, un frégate de 12 et
la comète, une frégate de 18, fonce vers la flotte de la perfide Albion.



Les premiers feux sont français. Le HMS Donegal subit les bordées de 36livres en provenance du Diomède.
L'Alexandre prend pour cible le HMS Canopus. Les artilleurs et les gabiers anglais souffrent pendant la canonnade.



Suite à une manœuvre audacieuse, le 80 français percutent le 74 britannique.


La petite frégate française, menée par un capitaine impétueux engage un duel improbable avec le HMS Canopus.
David n'a pas raison de Goliath. La félicitée est littéralement rasée par les caronades.



Le Diomède et le HMS Donegal échange des tirs à portée de mitraille lourde.


L'Alexandre mitraille l'HMS Ascata. La pauvre frégate n'est pas de taille pour affronter le navire amiral ennemi.


Le HMS Donegal vire sur babord. Il est pris à parti pendant sa manœuvre par le Diomède.



La Comète enfonce le clou en lâchant une salve de boulets de 18 livres.



Le HMS Canopus tire à la grosse mitraille sur la poupe de l'Alexandre. Le pont criblé, et les morts dans l'artillerie et l'équipage
s'accumulent. l'HMS Magicienne tente un tir de boulet ramé, mais les boulets ne font que quelques dégâts superficiels.



L'abordage de la Félicitée par l'HMS Acasta est violent.
Tout l'équipage de la Félicitée est massacré. Une prise de plus pour la Royal Navy !
La nuit tombe et les flottes se séparent.


Anglais :  Destruction 77    /   Survie  198  / Points de victoire : 275
Français : Destruction  66  /   Survie 198   / Points de victoire :264
Résultat : Bataille indécise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korre

avatar

Nombre de messages : 3070
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: "De la course" : San Domingo   Sam 6 Oct à 15:22

Commentaire : les onze points d'écart viennent de la prise de la Félicitée.
La bataille était finalement très serré.
Il faut 25% de points d'écart pour revendiquer une victoire mineure, du coup le résultat n'est qu'un égalité faute d'écart probant.

Modifications futures : tirs de bord à bord plus meurtriers. Je pense passer le facteur par 3 en par 2,
du coup un 74 pourra éventuellement lancer 10 ou 11 dés à 1 pas ou moins de l'ennemi en plus des bonus habituels.
Les dommages à l'artillerie du vaisseau tirant ne seront considérés qu'en cas de critique à la coque, et non pour chaque point infligé à la coque.

Je vais aussi repréciser les règles de dérive lors des virements de bord à vitesse 0.
Personnellement je trouve ces virements un peu trop fort à mon goût.
 scratch
Je pense que je vais passer la vitesse de la dérive à 1D3 -1.
A l'avenir ça devrait plus trop bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"De la course" : San Domingo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grognards du bout du Monde :: Accueil :: Comptes rendus de parties :: Guerres napoléonniennes-
Sauter vers: